El Espectro de la rosa | Création 2017 | Relecture #2

Crédit photo Olivier Houeix

Cette déclinaison met en scène une femme et un homme. Le rôle du Spectre est ici écrit pour une femme. Ma démarche chorégraphique sera de mettre en avant la grâce impalpable de la physicalité au féminin et de formaliser les affects sans les illustrer pour autant. Cette relecture donne corps à une grammaire gestuelle avec des petits sauts de travers, des bras arrondis, et des emprunts au quotidien. Sur le plan musical, ’idée est d’utiliser l’oeuvre de Carl Maria Von Weber, avec un travail sur le son de telle manière que cette invitation à la danse soit présente tout en étant lointaine. Une nappe sonore, monocorde et lancinante, se mêlera aux sonorités de ce morceau musical, ainsi qu’aux ambiances du marché de Donastia.

 

ANDREA LOYOLA  / LE SPECTRE

 

AGUSTIN MARTINEZ  / L'HOMME ENDORMI

 

 

 

Chorégraphe Christine Hassid

Création lumière Alberto Arizaga

Musiques Carl Maria Von Weber - L’invitation à la danse // Berlioz - Le songe d’une nuit d’été

Durée 22 min

COPRODUCTION DANTZAZ

PARTENAIRES DANTZAGUNEA - ESPACE CULTUREL TREULON - C.H.P