Presse “Souffles”, Umoove Magazine de danse

Suite à la programmation de Souffles à Biarritz dans le cadre du festival “le Temps d’aimer la danse” et “des Journées Européennes du Patrimoine” le 16 septembre 2023, doux papier de Unoove Magazine de danse.

Lien vers l’article de Cédric Chaory, cliquez ICI

Biarritz, place et jardin
(…) C’est dans le théâtre de verdure de la Villa Natacha que Christine Hassid, chorégraphe bordelaise, présente Souffles#1 : « Cette création était une vraie prise de risque pour moi qui écrit depuis toujours au plateau. Ici, il s’agit de mon premier hors-les-murs, pensé dans la tourmente de la pandémie. Etonnamment Souffles#1 est ma pièce qui tourne le plus. Nous en sommes à la trentième … Comme quoi : prendre des risques, sortir de sa zone de confort est toujours salvateur. » m’explique en préambule Christine.

Forme courte et performative, Souffle#1 est une pièce pour trois interprètes et un large voile de plastique léger accroché aux branches d’arbres. Au gré du vent qui fait se mouvoir le voile, se déploient 32 courts modules chorégraphiques joués dans un ordre aléatoire selon le feeling des danseurs qui par des jeux de regards et gestes imperceptibles par le public communiquent entre eux le déroulé de la partition. Ce samedi après-midi vent et pluie se sont invités aux festivités. La pelouse est glissante, le voile est animé : les danseurs s’adapteront. Mèneront et subiront la pièce en même temps, déployant une gestuelle physique (là encore on sent l’influence israélienne de la Batsheva Dance Company où s’est illustrée Christine) et de plus en plus tourmentée au fur et à mesure que la partition musicale de Damien Delpech s’emballe.

A l’issue de la représentation, la chorégraphe invite le public à investir l’espace scénique de Souffle#1, soit une vaste pelouse qu’encadrent deux marronniers. Se mettre à la place du danseur. Ressentir sa vulnérabilité sur cette pelouse glissante jonchée de racines-chausses trappes, sentir le vent qui vous ébranle, le soleil dans les yeux qui vous empêche … Puis il s’agit de lâcher-prise. D’oser la danse, le beau geste, le geste moche, le geste irrévérencieux. Derrière cette invitation, Christine Hassid propose de démystifier la danse contemporaine. A ceux qui n’auraient pas compris Souffles#1, elle répond : ne cherche pas à comprendre, danse avec moi, rejoue la scène, là tu trouveras les clés de Souffle#1. Elle dit : « Souffles#1 incarne la vie. L’œuvre donne à voir au travers d’un voile extrêmement léger et de corps en mouvement les flux du vivant. » Oui Et l’idée de la danse contemporaine comme un doux moment de partage et de vivre-ensemble. (…)

Article de Cédric Chaory pour Umoove Magazine de Danse

CHp2024

CHp2024 CHoPin

• Spectacle de danse contemporaine proposé par la chorégraphe Christine HASSID

• Oeil extérieur, dramaturge, documentaliste : Bertha BERMUDEZ


• 6 artistes chorégraphiques au plateau : 
Mariona CARRASCO MATEO, 
Danaë SUTEAU
, Elisa MANKE, 
Filippo COSSO, 
Arthur DELORME, 
Mazzella PASQUALE


• Durée : 60 mn

• Musiques : F. Chopin

• Création lumière, régie générale : Arthur CAMELIO

• Régisseur lumière/son : Robin GUEDES


• Création : Festival « Le temps d’aimer la danse » le 07.09.2024

Partenaires confirmés 

• CCN Malandain Ballet Biarritz / Co-production accueil studio 

• OARA / Co-production

• IDDAC / Coproduction iddac, agence culturelle du Département de la Gironde

• Opéra de Limoges Scène conventionnée d’intérêt national / Co-production et résidence en territoire avec l’OARA à la Maison des Arts et de la Danse (la MAD)

• Scène Nationale Sud-Aquitain / résidence en territoire avec l’OARA

• Ville de Bordeaux / Soutien

• Théâtre de l’Ermitage, le Bouscat / Résidence MAD
• Dantzaz / Partenariat
• Ville du Bouscat / MAD salle de l’Ermitage, résidence de création
• Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud / Résidences MAD

• Ville de Saint-Loubès, La Coupole, MAD plateau – Essais techniques 

Perspectives

• 1 semaine de résidence de création CCN Malandain Ballet Biarritz (27 nov au 1er décembre 2023 – accueil studio)

• 1 semaine de résidence de création au Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud (19 au 23 février 2024)

• 1 semaine de résidence de création Opéra de Limoges (17-21 juin 2024)

• 1 semaine de résidence de création au Théâtre l’Ermitage (8-12 juillet 2024)

• 1 semaine de résidence de création au Conservatoire de Bordeaux (19-23 août 2024)

• 1 semaine de résidence de création lumière Théâtre Michel Portal – Scène Nationale Sud-Aquitain (26 au 30 août 2024)


Diffusion
 confirmée
•  Création / Festival Le temps d’aimer la danse (septembre 2024)

•  Théâtre Francis-Planté, Orthez 
(2024)

•  Opéra de Limoges, Maison des Arts et de la Danse – 2 spectacles 
(2024)
•  Le Plateau, Ville d’Eysines 
(2025)

•  Ville de Talence 
(2025)

Photos : Olivier Houeix

Souffles et CHp2024

Le projet CHp2021 “Souffles” repart en tournée dès l’été 2023.
Le projet CHp2024 de la compagnie est en cours de développement.
Tumulte” sera créé au Portugal en septembre 2023.
La compagnie CHp se développe sur la région Nouvelle-Aquitaine et depuis début 2023 également sur la région PACA.
Bientôt plus d’informations ! 

Christine Hassid parcours

En ce début 2023, nous en profitons pour mettre à jour le parcours de Christine Hassid. Vous pourrez découvrir son parcours de danseuse professionnelle, d’assistante chorégraphe, de chorégraphe, de directrice artistique de CHp, ainsi que les multiples invitations dans les centres de formation en France et à l’étranger.

Pour découvrir son parcours, il suffit de cliquer ici

KOLI – Bourse à l’écriture / ATALAK 2022

Christine Hassid + Laurent Valera + Dantzaz (13 danseurs)
Laboratoire de recherche du 21.11.2022 au 06.12.2022

RÉPÉTITIONS PUBLIQUES
-> 23.11.2022 à 19:30 Teatro Félix Petite (Vitoria), Red de teatros de Vitoria-Gasteiz
-> 30.11.2022 à 20:00 – DNA Festival, Centro Cultural Tafalla, NAVARRA
-> 01.12.2022 à 19:00 – Auditorio Niessen – Errenteria
-> 06.12.2022 à 19:00 – CCN Malandain Ballet Biarritz – Gare du Midi / Complet

TUMULTE 2023

𝗧𝘂𝗺𝘂𝗹𝘁𝗲, création pour 5 interprètes
Chorégraphe invitée : Christine HASSID

KALE Cultural Cooperative présente DUPLO 2023 :
𝗨𝗻𝘀𝗲𝘁𝘁𝗹𝗶𝗻𝗴 𝘀𝗲𝗹𝗳, 𝗦𝗮̃𝗼 𝗖𝗮𝘀𝘁𝗿𝗼[𝗽𝘁]
𝗧𝘂𝗺𝘂𝗹𝘁𝗲, 𝗖𝗵𝗿𝗶𝘀𝘁𝗶𝗻𝗲 𝗛𝗮𝘀𝘀𝗶𝗱 [𝗳𝗿]

Première Portugal _ 8 septembre 2023, Casa das Artes, Famalicão
Première France _ 15 septembre 2023, Festival “le Temps d’aimer la danse“, Saint-Palais

Propos
“Notre histoire telle qu’elle nous habille à jamais. La texture de ce tissu qui ne vous enferme plus, mais qui vous anime. Tumulte ou la rencontre avec soi-même, cette personne qu’on a parfois essayé d’éviter. Créer représente à mes yeux le moteur tout-puissant, cette sensibilité exaltée qu’on pourrait nommer l’imagination du coeur.
Le rapport à la musique est essentiel dans mon travail. Ce sont des itinéraires de corps humains qui dictent la musique, qui la jouent, et non – la musique qui est à l’origine de leur apparition. Je pourrai le définir comme un dialogue entre la musique et la danse.
Tumulte, où nous abandonnerons nos peines et nos failles à la musique et nous essaierons de créer du « BEAU » avec notre art. 
J’aime penser que la MUSIQUE amène au repos des choses.

Christine Hassid

➤ PREMIÈRE NATIONALE
• 8 SEPT 2023, 21:30
Casa das Artes de Famalicão
Billetterie en ligne : https://casadasartesvnf.bol.pt/…/126195-unsettling_self

Biarritz [fr] ➤ PREMIÈRE INTERNATIONALE
• 15 SEPT 2023, 20:00 _ Le festival Le Temps d’Aimer la Danse, Complexe Saint-Louis, de Saint Palais

• 6 OCT 2023, 21:30 _ 
Teatro Diogo Bernardes – Ponte de Lima
• 20 OCT 2023 _ Auditorium municipal de Gaia | GaiaCultura
• 21 OCT 2023 _ Auditorium municipal de Gaia | GaiaCultura
• 2024 _ Auditório Carlos Do Carmo – Lagoa Do Algarve, Município de Lagoa 

• Chorégraphes | São Castro (PT), Christine Hassid (FR)
• Interprètes | Clara Mauro, Maria Carrasco, Mariana Barbosa, Rafael Belinha, Rita Barbosa
• Set designer and light designer | Joaquim Madaíl, Francisco Campos, São Castro et Christine Hassid
• Répétitrices KALE | Sara Moreira, Inês Negrão, Isabel Ariel
• Vidéo, teaser : Adriana Romero

Plus d’infos : https://kale.pt/ust

Partenaires
• Producteur : KALE Cooperativa Cultural

• 
Coproduction :
Casa das Artes de Famalicão
Malandain Ballet Biarritz
Teatro Diogo Bernardes – Ponte de Lima
Auditorium municipal de Gaia
Auditorium Carmo Carmo

• Soutien :
Direção-Geral das Artes
Ginasiano Escola de Dança
Armazém22
Christine Hassid Project

• Partenaires média : Antena 2

KOLI / ATALAK 2022

DÉVELOPPEMENT D’UN LABORATOIRE D’EXPÉRIMENTATION CHORÉGRAPHIQUE DANS LE CADRE DE L’AIDE-PRIX DU RÉSEAU ATALAK 
Laboratoire de recherche danse contemporaine / arts plastiques.
Christine Hassid et l’artiste plasticien Laurent Valera sont invités à l’ATALAK 2022.

KOLI

Le modèle consumériste occidental s’accélère. L’e-commerce atteint des flux exponentiels. Les colis font le tour de la terre en des temps records pour arriver chez nous. On s’encre dans son canapé et en un clic tout est livré, bien emballé dans un carton. Ce parallépipède pratique, solide et léger devient malgré lui l’emblème de notre toute puissance de consommateur, le marqueur de notre existence.
Cette recherche aborde la question de la marchandisation du monde au travers d’un élément simple du quotidien : le carton d’emballage. Les corps des danseurs donnent vie à un « ballet de manipulations » de cet objet dont une des faces a été remplacée par un miroir mettant en abyme la propre existence de ces corps : être pour consommer ou consommer pour être.
Question absurde d’humains du XXIème siècle qui se déploie tout au long de cette mécanique chorégraphique pointant notre déconnexion dramatique de la vie et du monde vivant.

Calendrier processus d’investigation d’écriture chorégraphique
Résidence de recherche 1 : du 21 au 25 novembre 2022, Dantzagunea
Résidence de recherche 2 : du 28 novembre au 2 décembre 2022, Dantagunea

Calendrier répétitions publiques
23.11.2022 à 19:30 Teatro Félix Petite (Vitoria), Red de teatros de Vitoria-Gasteiz
30.11.2022 à 20:00 Casa de Cultura Kulturgunea de Tafalla, Navarre
01.12.2023 à 19:30 Auditorium Niessen, Dantzagunea et Herri Arte Eskola
06.12.2023 à 19:00 Vente Gamaritz, Biarritz Malandain Ballet Biarritz

Partenaires ATALAK 2022
Dantzaz, Région Nouvelle Aquitaine, CCN Malandain Ballet Biarritz, Gipuzkoa -Tabakalera et Dantzagunea, Navarra – Fundación Baluarte ( Gouvernement de Navarra) Alava- Red de Teatros de Vitoria Gasteiz

Souffles#1 _ Tournée 2022

Voici les prochaines dates dans le cadre des scènes d’été 2022 du département de la Gironde.

• 26 juin 2022, Abbaye de la Sauve Majeure _ 15h00 et 16h30 
• 28 juin 2022, Ville de Villenave d’Ornon, résidence les Finances _ 17h00 et 19h00
• 22 juillet 2022, Ambès _ 19h00 et 20h30 
• 10 septembre 2022, Le Porge _ 17h00 et 19h00 

LES AUTRES DATES

• 10 juillet 2022, Ville de Martigues _ “FADAS du Monde” _ Plage de Ferrières, jardin de la Rode _ 18h00 et 20h30
• 17 septembre 2022, Ville de Bordeaux _ “Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine” _ Halle des Chartrons 17h30 et 19h00
• 19 septembre 2022, Université de Bordeaux, site Bastide _ entre 12h00 et 14h00 _ reprise des membres de la communauté de l’université de Bordeaux
• 22 septembre 2022, Université de Bordeaux, site de Pessac _ entre 12h00 et 14h00 _ Dans le cadre de “Fête la rentrée
• 24 septembre 2022, Vertheuil

Chopin. Carte blanche / Presse 29.10.2021

Dance Theater a ouvert sa 31e saison théâtrale, qui a consacré le 150e anniversaire de la naissance de la figure du théâtre Sergueï Pavlovich Dyagilev, qui a glorifié le ballet russe dans le monde entier. Nous avons visité la pièce “Chopin. Carte Blanche » et partageons nos impressions.

Lien vers l’article russe, cliquez ICI

(…) La musique de Chopin semble avoir une incarnation physique dans le corps des artistes sur scène, non seulement elle sonne, mais devient aussi visible. (…)

(…) Vous pouvez l’appeler un opéra du corps, où la voix est remplacée par une danse, cela peut être comparé aux phénomènes physiques – la force d’attraction et de répulsion, l’électricité qui s’élève entre les corps des danseurs, mais à certains point du danseur la musique pénètre dans les corps du public. Ce sentiment de la “chair” de la musique surgit inconsciemment et se manifeste même chez un spectateur inexpérimenté – car celui-ci n’a besoin de connaître ni la théorie de la musique ni l’histoire du compositeur.
Comment cela peut-il arriver? Dans l’une de ses interviews, Christine Hassid dit que cette performance n’a pas besoin d’être analysée, il faut y succomber. Partageons notre propre expérience : même si nous analysons l’action, l’organique de la musique et de la danse va certainement introduire le spectateur dans un état de réflexion musculaire, le cerveau s’éteint, les sensations commencent – il est impossible de ne pas recommencer intérieurement le mouvement après les danseurs, sentir la musique avec nos propres muscles. Non seulement pour l’entendre, mais aussi pour le ressentir à l’intérieur de vous-même. (…)